Guyane 2018

01 août 2018

Remerciements

Le voyage c'est bien passé. Papa m'a récupéré à Paris à l'heure comme prévu, et me revoilà parti pour un long trajet en voiture direction Tarbes.

Ce voyage fut fantastique pour moi, une sacrée découverte. Je tiens à remerçiez tout d'abord Parrain et Tata de m'avoir offert ce voyage à Noël pour mes douze ans. Egalement Parrain pour la tenue de ce blog pour ne pas oublier le principal, même si il n'a pas pu tout mettre. Tata de m'avoir offert une clé USB pour mettre le reste des photos (a moi de m'organiser et d'expliquer à la famille).

Je promet à Parrain d'étudier : l'histoire, la géographie, l'économie, l'aventure spatiale, les peuplades, la climatologie, la flore, la faune, l'administration pénitentiaire, l'administation militaire, la survie en Guyane (enfin les bases uniquement).

Après cette expérience, maintenant je commence à m'éloigner de ma devise : "Courage, Fuyons" pour me rapporcher de la tienne, Parrain : "Qui ose gagne".

Je remerçie également tout les acteurs familiaux qui ont contribué de près ou de loin a ce magnifique voyage, 

Merci à tous.

Posté par voyage parrain à 23:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Le 11 ème et dernier jour

Et voilà mon dernier jour arrivant, la sortie d'aujourd'hui se fera sur Cayenne afin de se rapprocher de l'aéroport Félix Eboué.

Après une heure de route, nous voilà arrivée. Toujours une séance de photos pour graver ces magnifique journées.

D'abord sur la place des palmistes à côté de Félix, puis un tour pour voir les maisons coloniales.

DSCF4345

DSCF4354

DSCF4356

 

Ensuite, Parrain nous a payez avecTata l'entrée au muséum d'histoire naturelle de la Guyane. Là, c'est moi qui est bombardé de photos puisque comme c'était le dernier jour, je n'avais pas oublié mon portable. (Parrain lui continuait de me bombardé de questions => Bon à Rien ;-)

A midi, un resto dans un carbet créole, je me suis régalé. Puis visite dans une galerie commerçiale histoire de me remettre à la mode consommation à outrance.

Départ pour l'aéroport, enregistrement des bagages et là attente.Parrain dis que c'est normal car l'avion est un moyen de transport rapide pour les gens pas pressés.

Je ne sais pas comment il fait, il connait tout le monde ! il n'arrête pas de discuter a droite, a gauche, avec plein de gens ou que l'on soit.

Passage de la PAF (Police Aux Frontières), de la sûreté et de la douane. Parrain est chargé de rester jusqu'au décollage de l'avion.

Et là petite frayeur ! l'hotesse est revenu me chercher car il y avait un problème avec ma valise. Au contrôle X des sachets de poudre et des boites de matière appraissaient. En plus le chien renifleur à du marqué ma valise. J'ai été chargé de l'ouvrir, mais rien d'illégal, la ration militaire de parrain et ses foutus sachets d'isostar et de confiture. sacré Parrain tu me la refera pas !

Puis dernier SMS a parrain pour l'embarquement, pour lui signaler qu'il va bientôt être libéré.

Posté par voyage parrain à 22:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 juillet 2018

le 10 ème jour

Avant de poursuivre mes aventures, il me convient de vous informer que Parrain est tellement tenace, qu'il a trouvé pourquoi les photos n'apparaissait pas sur le blog. Tata à changé les piles de son appareil. Du coup il fallait reprogrammé les photos en qualité moyenne et non en haute résolution par défaut (trop lourdes pour le blog).

Dans cette histoire comme vous vous en êtes apperçus le jour 8 (visite du CSG) à disparu. Heureusement que j'ai la clé USB !

Mais revenons à nos moutons, le jour 10 est la sortie direction les îles du salut en bateau.

DSCF4233

DSCF4242

 

A l'allée Parrain et Tata m'ont laissé aller seul sur les fillets à l'avant du bateau, c'était super !

A notre arrivée dépaysement complet :

- Singes en liberté, ballade très venteuse (je sais maintenant pourquoi les trois îles s'apellent les îles du salut => Merci Parrain)

D'abord visite de la maison du Directeur du bagne transformé en musée (cela permet de comprendre le pourquoi du comment du celèbre bagne), les maisons des gardiens transformées en chambre d'hôtel et naturellement les cellules.

DSCF4266

 

Pique-nique, puis tour de l'île pour voir la piscine des bagnards, ainsi que le cimetière des enfants (Hé oui ils mourraient très jeunes sur l'île, pas de vaccins contre la fièvre jaune, malnutrition, ...). Pour les bagnars problème réglé, direction la mer pour alimenter les requins.

DSCF4284

 

Quel dépaysement aussi de voir le CSG de l'autre coté de la mer.

Retour sur la terre ferme, ou parrain continue de m'assomer d'histoire et de géographie, donc séance de photos au sémaphore de Kourou. Je vous expliquerais à quoi il servait (si je m'en rappel).

 

DSCF4341

 

Voilà pour cette 10 ème journée. Il me reste encore une journée qui sera aussi fantastique, je vous le promet, que le reste du séjour.

Mais la suite des aventures pour demain.

 

Posté par voyage parrain à 23:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 juillet 2018

Le 9 ème jour.

une Journée plus calme.

Le matin achats de fruits frais (Ananas, bananes, salade de mangues en entrée) sur le marché.

J'ai gouté la salade de mangues, ce n'est pas ce que je rafole. Par contre l'ananas hyper sucré et bananes délicieuses.

Du coup pour avoir gouté à tout et en être sortie vivant, Parrain m'a offert une ration militaire pour emmener chez moi, de façon à ce que je fasse d'autres découvertes et continue de goutter a tout. il est vrai que Tata et mes cousines y ont gouté pendant trois semaines, personne n'est mort et Parrain n'a même pas maigri.

Petit problème, nous n'arrivons plus a mettre de photos sur le blog. Parrain n'arrive pas a savoir pourquoi. Heureusement que Tata m'a donné une clé USB avec toutes les photos dessus pour que je puisse faire découvrir mon voyage et expliquer à la famille.

Couché de bonne heure, car demain levée de bonne heure pour prendre le bateau.

 

Posté par voyage parrain à 12:55 - Commentaires [4] - Permalien [#]

28 juillet 2018

Le 7 ème jour

Aujourdh'ui, journée tranquille et ensolleillé.

Du coup Parrain nous paye avec Tata le resto suivie de la piscine à l'hotel Mercure de Kourou.

En apéro, moi toujours un coca et parrain toujours son mélange de citrons vert qui fait fuir les moustiques.

En repas Parain une salade créole (accras de morue, crevettes, poulet boucané, boudin antillais accompagné de salade verte). Pour moi un plat typique breton => une galette de sarrasin.

Après ce repas, piscine pour nous trois tout seul.

DSCF4182

DSCF4185

 

 

Posté par voyage parrain à 16:27 - Commentaires [1] - Permalien [#]


27 juillet 2018

Le 6ème jour

Le jour tant attendu est arrivé, lancement VA 244.

Comme prévu, debout de bonne heure, pour grimper le mont CARAPA, j'ai quand même un peu souffert, il était temps que j'arrive (ainsi que Tata).

Très beau temps et forte chaleur déjà sur cette matinée. Malgré une arrivé de bonne heure comme le voulait Parrain, mon ticket d'entrée indique le N° 213, déjà plus de place sur les bancs. Du coup je m'assois sur les marches pour un peu plus d' une heure et demi d' atttente. Parrain reste debout mais comment fait il à son âge ? Tata se fraye un chemin et se positionne déjà pour les photos. Parrain m'indique approximativement le point de départ (nous sommes à 14 Kms) et l'orientation de la trajectoire pour le meilleur angle des photos. Parrain est avec un collègue du boulot qui lui aussi est en vacance et accompagne une personne. Apparament ça fait longtemps qu'ils ne se sont pas vu et je ne reverrais pas Parrain, ses deux las m'ont l'air blasé des lancements. 

Après le passage des hélicos (tireurs d'élite du GIGN) au dessus de nos têtes, il nous font coucou, ce qui annonce un départ dans le quart d'heure.

Compte a rebours en direct : Puis grande lueur, un panache de fumée, la lueur s'élève dans le ciel et incroyable un tonnerre de bruits et de vibrations s'approchent de nous. 

Le ciel est dégagé, le soleil brille sur le lanceur c'est fantastique, je vois même la séparation des boosters d'appoint. ça valait le coup de venir et d'attendre, heureusement que la côte est plus facile a redescendre qu'a la montée.

Seul petit hic, c'est que je n'ai pas pris de photos. La photos çi dessous est vraiment une photo de VA 244 mais que Parrain à pompé sur internet.

téléchargement

 

Parrain et son collègue sont content, une de moins, surtout que ce jour là, Space X à lancé également. Deux fusées parties des continents Nord et Sud  Américain à une demi heure d'intervalle (ça discute sec chez Parrain)

Retour à la maison pour une bonne douche pour enlever la transpiration et départ avec Parrain pour réserver les places de la navette, destination les îles du Salût. Comme Parrain le craignait, les lendemains de chronos pour voir les vestiges du bagne sont toujours difficile. En effet, les VIP des lancements sont prioritaires pour les visites. Du coup, visite reporté à dimanche. Je comprends mieux son dicton "On improvise et on s'adapte".

Après le repas du midi, Parrain à fait des spaghettis avec une vraie bolognèse de chez mémé (Vrai steacks hachés, oignons rouges, ail, cuit dans du pinard) après cela une petite sieste s'imposait.

DSCF4148

Puis pour 04h00, pour changer de mon pain et de mon nutella, Parrain à décider de manger une glace pour récupérer les calories du matin.

20180725_165832

Excellentes glaces, avec des fruits frais locaux, tout est fait maison y compris les biscuits. Merci Parrain.

A demain pour d'autres aventures.

 

Posté par voyage parrain à 00:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 juillet 2018

Le 5 ème jour

Un levée normal, tata debout assez tôt comparé à d'habitude. Un petit déjeuné toujours aussi copieux, fini vers 07h30. Tata décide d'aller à la plage, je suis enchanté depuis le temps que j'attends d'y aller. Je ne comprends pas Parrain, il dit qu'il ne faudrait pas, mais sans trop insister, nous voilà parti vers 07h45.

08h00 de retour en courant, car la plage était infesté de gnan-gnan (une toute petite bête noir qui s'accroche à la peau)  => résultat ci-dessous.

DSCF4173

 

Du coup parrain mort de rire car il disait qu'il faut toujours l'écouter, de ce fait nous voilà parti avec tata à la pharmacie pour une pommade currative.

Pour midi, parrain à décidé de me donner a gouter et manger des fruits censer me faire du bien.

tout d'abord :

- Du corrosol, un fruit ayant un gout de pomme avec une acidité assez présente mais j'aime quand même.

DSCF4150

DSCF4151

- Puis du coeur de dragon (ou pittawa) : toujours un fruit, j'aime un peu moins car beaucoup de pépins.

DSCF4135

DSCF4137

 

- Du marracuja ou fruit de la passion (que j'avais gouté en jus de fruit) mais le voilà en réel. J'ai aimé malgré son aspect gélatineux et encore une fois trop de pépins a mon gout.

DSCF4153

- Du chadeck, un très gros pamplemousse très sucré et un peu moins acide que ceux de la métropole, mais comme là-bas, j'aime pas.

DSCF4154

- Puis pour finir du Gingembre, une racine médicinale. Içi il en mettent dans tous les plats, mais parrain a voulu me le faire voir en fruit et me le faire gouter cru. ça pique beaucoup, Parrain le mange comme si rien n'était, cette plante médicinales est reconnu pour ces vertus par tous les habitans de la région.

DSCF4152

Après un après midi calme :

DSCF4177

Retour sur la plage pour vérifier si il y avait toujours des gnan-gnan. Parrain nous avait dit qu' aux alentours de 18h00, il se pouvaient qu'il n'y en est plus, mais Parrain c'est trompé. Lui il a fait demi tour et moi j'ai continué avec tata la balade d'environ une demi-heure jusqu'au sémaphore. Retour a la maison car j'ai fait une petite glissade mais plus de peur que de mal.  

Pour me récompenser d'avoir gouté a tout et me faire oublier mes boutons, Parrain m'a fait déjà découvrir mon cadeau d'anniversaire pour mes treize ans. C'est une planche de Skimbord en bois d'arbre avec un diablotin (comme moi) dessus.

DSCF4138

 

Vivement la journée de demain car le jour du lancement VA 244 reste programée, donc au dodo pour un levé de bonne heure.

PS : Au fait pour ceux qui ne connaisse pas Parrain, malheureusement vous ne le verrais pas en photos sur le blog, car apparament il a problème de droit à l'image avec son boulôt. Vraiment dommage !

 

 

 

 

Posté par voyage parrain à 23:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 juillet 2018

Le 4 ème jour

Le boulot de Parrain avait informé que la visite du CSG est reporté au vendredi 28, de surcroit je découvre mes premières pluies équatoriales, impressionnates du fait de leur importance en volume, de leur rapidité d'arrivée avec une eau chaude, içi ça n'inquiète personne tout le monde vit normalement sous la pluie.

Petie anecdocte: En parlant d'eau chaude, j'ai découvert pourquoi uniquement une présence d'eau froide dans ma douche. Parrain m'avait lancé une énigme. Comme pour la porte électrique du garage à ouvrir ou a fermer: "Le haut est le bas, le bas est le haut, le bleu est le rouge, le rouge est le bleu", incroyable içi tout est inversé.

Revenons à nos moutons: du coup chanboulement de planning. Cet après midi découverte de l'église d'Iracoubo.

C'est maintenant que je m'aperçois qu'içi la voiture est indispensable beaucoup de trajet (1h30) pour voir très peu, mais le très peu est très joile à voir.

Sur le trajet une tour d'obervation avec une table d'orientation qui explique pourquoi la végétation de le jungle et de la savane sont différente.

DSCF4141

DSCF4142

 

Puis je découvre les criques: Petits ruisseaux aménagé de carbets ou les locaux vont se baigner et faire la fête le week-end.

Concernant l'église :

DSCF4143

DSCF4144

 

Comme parrain me l'a précisé, cette église a été peinte à le main par un bagnard. 

Parrain m'a chargé d'une mission : Aller sur internet vérifier et extraire, l'histoire de l'église, ainsi que la géographie et l'histoire de la Guyane, le bagne, les Amérindiens, les iles du salut, le sémaphore de Kourou et la légion étrangère. Cela me servira avec toutes les photos que Tata va me laissé sur une clé USB pour un éventuel exposé que je pourrais faire plus tard.

Puis le soir en rentrant, Parrain m'a dit que maintenant que j'avais découvert une petite partie de la Guyane, que je goutais à la nourriture exotique, je commencait a faire partir des durs et comme tout les durs içi, il faut être tatoué.

Devinez lequel est mon tatouage ? 

DSCF4139

 

Posté par voyage parrain à 16:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 juillet 2018

Le 3 ème jour

Tout d'abord, petite frayeur au levé du matin. Des petits boutons partout, j'étais un peu rouge, Parrain m'a dit que premièrement, je ne ressemblait pu à un "cul de lavabo" et deuxièment que c'était normal, je n'étais pas encore aclimaté, c'est des boutons de chaleur et qu'ils allaient disparaitre progressivement.

Comme prévu au planning, nous volià partie pour la visite au zoo, car le temps s'y prête.

Longue ballade à pied sous la végétation (très lourd au niveau du climat)

DSCF4096

 

 

DSCF4097

et un parcours Canopé (entendez un parcours aérien, plus léger au niveau passage de l'air), nous avons pu admirer les animaux exotique de la région :(serpents (python, anaconda, ...) des caïmans de toutes sortes, des pérroquets, des jaguars et des pumas, des tortues de toutes sortes, des singes en liberté (Parrain dit qu'ils faut se méfier des petits singes sont de vrais voleurs, ils peuvent nous piquer appareils photos, téléphones, montres, lunettes enfin tout ce qui brille) des ibis rouges, un toucan ainsi que plein d'autres animaux plus ou moins impressionnant.

DSCF4086

DSCF4117

DSCF4094

DSCF4109

DSCF4115

 

 

Puis après la visite qui a durer envrion deux heures, comme prévu, parrain a payer le resto sur le bord du fleuve Montsinnéry. C'est de là que décollent les hydravions pour joindre certaines tribus Amérindiennes dans le coeur de la jungle..

DSCF4134

DSCF4132

Au resto, j'ai tout d'abord commencé avec l'apéro avec un jus de fruit frais marracuja (fruits de la Passion).

Parrain a pris un truc bizzare avec du citron vert, il dit que c'est pour éloigner les moustiques.

Nos appéros étaient accompagné d'accras de morue, malgré que cela soit un peu épicé j'ai bien aimé puisque j'ai manger mes deux accras présentées sur une brochette.

Puis en entrée, j'ai mangé le gratin de couac au poulet boucanné, j'ai bien aimé également puisque j'ai tout mangé.

Le plat principale, un colombo de porc avec des bananes fries (délicieuses). Le porc, j'ai bien aimé mais je n'ai pas tout fini tellement il y en avait. Egalement j'ai gouté le cochon bois (sanglier de la jungle) de tata, ainsi qu'un bout de gratin de Giromon (citrouille, potiron) de parrain que j'ai aimé également.

En dessert, malgré qu'il y avait trop de porc, j'ai quand même mangé le fondant chocolat de Tata, en échange de ma glace (cacahuètes, chocolat) et gouté un bout de clafoutis exotique de Parrain. 

Puis retour sur Kourou. Après une petite pose d'environ une heure nous somme allez au cinéma. Le cinéma est très jolie. Comme film nous avons vu Ant-man et la Guèpe (car Parrain dit que quand il était jeune, il lisait beaucoup les bandes déssinées de ses supers héros). J'ai bien aimé le film, j'ai compris malgré que je n'avais pa vu les autres épisodes des Avengers.Parrain m'a quand même expliqué la fin car elle est en rapport avec la prochaine sortie des Avengers 4. Du coup j'irais sûrement voir le prochain Avengers.

Vivement demain pour mes prochaines aventures.

 

Posté par voyage parrain à 15:05 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Le 2ème jour

Après un sommeil bien mérité, un bon petit déjeuner avec une demi baguette, du beurre et de la confiture "papaye/banane", l'estomac ne fait qu'en redemander.

Après également une bonne douche froide, car pas besoin d'eau chaude içi encore une fois "on n'est pas chez mémé", me voilà ravigoté pour le marché avec parrain. Très beau marché, avec plein d'odeur et de couleur et des achats en conséquence pour le repas de la journée.

De ce fait, j'ai gouté un avocat d'içi, qui sont très gros par rapport à la métropole.

Ensuite j'ai mangé de la salade de papaye verte en entré. J'ai également mangé de la queue de boeuf avec du riz basni que j'adore et de la papaye rouge en dessert. Parrain à même mangé les graines car il parait qu'elles ont des vertus médicinales.

Après ce bon repas et comme prévu repos (et parrain sieste). Après ce calme, parain c'est occupé du jardin avec tata car il faut dire qu'içi entre la pluie et le soleil en permamence tout pousse très vite.

Puis comme la journée passe très vite douche puis restaurant au "Carbet des brochettes" dans un des deux villages SARAMACA de Kourou. Restaurant très typique dans un carbet (un abri sur pilon de bois, recouvert de feuilles de palmier pour ce proteger de la pluie, avec plusieurs musiques Créoles très entrainantes.

Dans ce restaurant, j'ai gouté de la brochette de requin et mangé des bananes cuites à l'eau.

Puis redodo, pour récuperer du décalage horaire pour la suite de mes aventures qui commencent vraiment demain.

 

Posté par voyage parrain à 01:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]